MODERN DANCE

Une définition exhaustive de la danse jazz serait utopique tant ses origines sont nombreuses. Mais ces dernières sont intimement liées à deux facteurs : la musique et la liberté des mouvements du corps tels que l’on peut la trouver dans les danses africaines. 

 

Origine :

La danse jazz sera en fait issue d’un amalgame entre les cultures africaines et européennes.

D’un point de vue artistique ou scénique, la danse jazz (groupe, chorégraphie) prend forme aux Etats Unis avec Katherine Dunham (An.40), Alvin Ailey (An.60), père du modern jazz (mélange des styles classique, moderne et jazz).

La comédie musicale américaine sera un moyen de diffusion de la danse jazz : Gene Kelly (1940), Jérome Robbins (« West Side Story », 1957), « Hair » (1968),  « A Chorus Line » (1975), « Footloose » (1984), « Fame », « Flashdance » (1984). Des artistes comme Michael Jackson ou Madonna seront les pionniers du « clip vidéo chorégraphié », même si actuellement le style est plutôt hip hop.

En France, la danse jazz est importée des Etats Unis comme la danse moderne, dans les années 70. Les filiations de K.Dunham, M.Mattox, formeront des chorégraphes comme G.Loringett (Nice) Rick Odums(Paris), A.M.Porras (Montpellier), Rheda (Paris), incontournables dans le milieu de la danse jazz actuelle.

 

Les caractéristiques :

Comme toutes les autres techniques, la danse modern-jazz a sa propre technique pour former et bien placer le corps du danseur.

Spécificité du modern-jazz: rapport au sol (poids du bassin vers le sol, importance du plié) et en opposition relation du corps vers le ciel, rapport au corps (dissociation des parties du corps, isolations, rotation, ondulation, saccadé, contraction, spirale, formes angulaires), rapport à l’autre (danse de groupe), rapport à l’espace (tout l’espace est utilisé), rapport au temps (relation très étroite entre la musique et la danse).

Elle se définie comme une danse de terre et de feu, c’est une danse de projection dont les fondamentaux sont l’énergie, les rythmes syncopés, les arrêts, les slences, la dynamique, la surprise et l’expression individuelle.

 

Cours technique (à partir de 8 ans, ados, adultes):

La technique permet au danseur de bien connaitre son corps, de bien l’utiliser sans se faire mal, de développer ses capacités corporels, d’avoir une belle qualité et maitrise de son corps, d’avoir les outils nécessaires pour aborder la création et prendre des risques.

 

déroulement d’une séance:

  1. -Echauffement (série d’exercices chorégraphiés qui prépare et structure le corps).

  2. -Travail de déplacement et de coordination dans l’espace.

  3. -Enchaînement chorégraphique.

  4. -Travail en atelier, improvisation, développement du potentiel créatif et artistique de l’élève.

 

PHOTOS VINCENT GABLIN 

  • Facebook - Grey Circle
  • YouTube - Grey Circle
  • Instagram - Grey Circle